Livre d’or

Ecrivez dans le livre d'or

 
 
 
 
 
 
 
 
Les champs maqués avec * sont obligatoires.
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Pour des raisons de sécurité, nous sauvegardons votre adresse IP 3.82.51.133.
Il se pourrait que votre message ne soit visible dans le livre d'or qu'après que nous l'ayons examiné.
Nous nous réservons le droit d'éditer, de supprimer, ou de ne pas publier les messages.
139 messages.
Manu a écrit le 27 juillet 2016:
Renversant, éclairant, inspirant. Merci.
Renversant, éclairant, inspirant. Merci.
BOURDEAU Lucien de HERIC a écrit le 22 juillet 2016:
Merci pour votre livre, j'ai eu le plaisir de vous écouter lors de votre intervention à NDDL et je partage vos convictions. Militant contre ce projet d'aéroport qui me parait bien inutile et dont l'étude économique est bâti sur un mensonge, je vous remercie en tant que membre du CA de l'Acipa pour votre présence à se rassemblement d'été 2016.
Merci pour votre livre, j'ai eu le plaisir de vous écouter lors de votre intervention à NDDL et je partage vos convictions.
Militant contre ce projet d'aéroport qui me parait bien inutile et dont l'étude économique est bâti sur un mensonge, je vous remercie en tant que membre du CA de l'Acipa pour votre présence à se rassemblement d'été 2016.
DE LA MOTTE de SAINT VRAIN a écrit le 7 juillet 2016:
Merci d'avoir mis des mots sur mon malaise qui m'habite depuis mes 40 ans et j'en ai 63 cette année. Bien avant de vous lire, j'ai modifié nos façons de consommer, de vouloir les choses. Je dois aller encore plus loin mais je ne suis pas seule et je vais devoir trouver la manière d'aborder le sujet auprès de mon entourage sans effrayer pour l'amener à réfléchir.
Merci d'avoir mis des mots sur mon malaise qui m'habite depuis mes 40 ans et j'en ai 63 cette année. Bien avant de vous lire, j'ai modifié nos façons de consommer, de vouloir les choses. Je dois aller encore plus loin mais je ne suis pas seule et je vais devoir trouver la manière d'aborder le sujet auprès de mon entourage sans effrayer pour l'amener à réfléchir.
Bury J de CINEY a écrit le 1 juillet 2016:
Livre passionnant et très intéressant! J'en parle autour de moi afin de sensibiliser les gens. J'ai 75 ans, que de changements j'ai observé depuis mon enfance et pas toujours dans le bon sens!
Livre passionnant et très intéressant!
J'en parle autour de moi afin de sensibiliser les gens.
J'ai 75 ans, que de changements j'ai observé depuis mon enfance et pas toujours dans le bon sens!
herve a écrit le 6 juin 2016:
Super livre, tres bien ecrit et tres captivant. Je l'ai quasiment lu d'une traite. J'adhere aux idees du livre et je pense que je me situe dans la categorie collapsologue plus un mix entre transitionneur et prepper. La transition dans l'esprit collectiviste, j'y crois qu'a moitie. En attendant, j'essaie depuis qq annees de faire ma part pour l'environnement. J'aimerais aller plus loin dans la demarche, mais je pense que je manque d'informations et de connaissances (personnes) pour le moment.
Super livre, tres bien ecrit et tres captivant. Je l'ai quasiment lu d'une traite. J'adhere aux idees du livre et je pense que je me situe dans la categorie collapsologue plus un mix entre transitionneur et prepper. La transition dans l'esprit collectiviste, j'y crois qu'a moitie. En attendant, j'essaie depuis qq annees de faire ma part pour l'environnement. J'aimerais aller plus loin dans la demarche, mais je pense que je manque d'informations et de connaissances (personnes) pour le moment.
Philippe a écrit le 20 mai 2016:
Il y a une bonne dizaine d'années que je suis ce que vous appelez un pessimiste. Ou plus précisément un colapsologue... En plus d'une permaculture solution, je suis devenu végétarien il y a 6 ans, quand mon fils de 7 ans ma simplement dit "Si c'est mauvais, pourquoi on arrête pas ?" Tellement de bon sens dans une tête de 7 ans... En fait c'est simple, faisons le, tout simplement.
Il y a une bonne dizaine d'années que je suis ce que vous appelez un pessimiste. Ou plus précisément un colapsologue... En plus d'une permaculture solution, je suis devenu végétarien il y a 6 ans, quand mon fils de 7 ans ma simplement dit "Si c'est mauvais, pourquoi on arrête pas ?" Tellement de bon sens dans une tête de 7 ans... En fait c'est simple, faisons le, tout simplement.
Etienne a écrit le 17 avril 2016:
Merci à vous deux pour ce livre: son exhaustivité, sa simplicité, sa clarté, son honnêteté et sa volonté de transmettre l'espoir! Je compte faire circuler ce livre autour de moi, et j'espère avoir un jour l'occasion de vous rencontrer (lors d'une conférence peut être...)
Merci à vous deux pour ce livre: son exhaustivité, sa simplicité, sa clarté, son honnêteté et sa volonté de transmettre l'espoir! Je compte faire circuler ce livre autour de moi, et j'espère avoir un jour l'occasion de vous rencontrer (lors d'une conférence peut être...)
Pierre Poisson de Bécancour a écrit le 24 mars 2016:
Êtes-vous prêt? Ça s'en vient, c'est inévitable, mettez-vous en situation et regardez ce que vous pouvez déjà faire pour vous y prémunir.
Êtes-vous prêt? Ça s'en vient, c'est inévitable, mettez-vous en situation et regardez ce que vous pouvez déjà faire pour vous y prémunir.
Yves Thelen de Fraipont a écrit le 13 mars 2016:
J'ai beaucoup apprécié l'humour grinçant d'Y. Paccalet "L'humanité disparaîtra, bon débarras!" mais le ton de l'ouvrage "Comment tout peut s'effondrer" m'apparaît plus juste: accuser ou culpabiliser est vain. Nous devons assumer sereinement notre condition. Grand merci à ces auteurs.
J'ai beaucoup apprécié l'humour grinçant d'Y. Paccalet "L'humanité disparaîtra, bon débarras!" mais le ton de l'ouvrage "Comment tout peut s'effondrer" m'apparaît plus juste: accuser ou culpabiliser est vain. Nous devons assumer sereinement notre condition. Grand merci à ces auteurs.
Denis de Le Havre a écrit le 13 mars 2016:
J'avais une vague intuition sur la fin du monde actuel et après avoir lu le bouquin (très bien écrit et surtout plein de sources) je me sens presque soulagé de lire que d'autres personnes y ont réfléchi et pensent la même chose. Vivement demain !
J'avais une vague intuition sur la fin du monde actuel et après avoir lu le bouquin (très bien écrit et surtout plein de sources) je me sens presque soulagé de lire que d'autres personnes y ont réfléchi et pensent la même chose. Vivement demain !
Magav de Strasbourg a écrit le 6 mars 2016:
Bonjour, Je trouve votre démarche géniale, car l'étude de l'effondrement des sociétés complexes a toujours une image assez sulfureuse entre le survivalisme et la science fiction. Personnellement, l'un des seul livre crédible sur ce sujet que j'ai lu, était: "L'effondrement des sociétés complexes" de l'excellent Professeur Tainter, qui a élaboré la théorie du rendement marginal et étudié les constantes d'effondrement des civilisations dans l'histoire. Je ne saurai que trop le conseiller à ceux qui portent un intérêt au sujet. Voilà, en espérant que votre site popularise ce domaine scientifiqué et nous éclaire sur ce sujet.
Bonjour,
Je trouve votre démarche géniale, car l'étude de l'effondrement des sociétés complexes a toujours une image assez sulfureuse entre le survivalisme et la science fiction. Personnellement, l'un des seul livre crédible sur ce sujet que j'ai lu, était: "L'effondrement des sociétés complexes" de l'excellent Professeur Tainter, qui a élaboré la théorie du rendement marginal et étudié les constantes d'effondrement des civilisations dans l'histoire. Je ne saurai que trop le conseiller à ceux qui portent un intérêt au sujet. Voilà, en espérant que votre site popularise ce domaine scientifiqué et nous éclaire sur ce sujet.
Quentin Q MARTIN-LAVAL de Paris a écrit le 5 mars 2016:
Bravo, à quand le livre sur les hypothèses sur ce qu'il va se passer ?
Bravo,
à quand le livre sur les hypothèses sur ce qu'il va se passer ?
VACHETTE Philippe a écrit le 4 mars 2016:
OUI, la collapsologie est fort utile, voire indispensable ! Bravo à ceux qui la défriche pour apprendre au moins ce qu'il ne faudra pas faire !!
OUI, la collapsologie est fort utile, voire indispensable ! Bravo à ceux qui la défriche
pour apprendre au moins ce qu'il ne faudra pas faire !!
Finkelsztajn Yolande de Paris a écrit le 25 février 2016:
Une espèce de "psychanalyse " de l'agencement humanité/nature/finance, qui au lieu de terrifier et incapaciter les hommes semblent devoir les rendre heureux d'affronter le Vivant, si on peut dire. Merci +++++
Une espèce de "psychanalyse " de l'agencement humanité/nature/finance, qui au lieu de terrifier et incapaciter les hommes semblent devoir les rendre heureux d'affronter le Vivant, si on peut dire.
Merci +++++
Martin-laval de Paris a écrit le 15 février 2016:
Bravo, c est complet.
Bravo, c est complet.
Jo schneider de LEIMBACH en Alsace a écrit le 8 février 2016:
Merci et félicitations pour la qualité de votre travail. La diffusion de votre livre est complémentaire pour moi avec l'Encyclique du Pape FRANCOIS que j'invite vos lecteurs à découvrir (4€). Le pape rejoint votre analyse lorsqu'il déclare que l'humanité est au bord du suicide, Son message s'adresse à tous les humains de bonne volonté. Pour le pape François, la crise actuelle est d'abord " une crise éthique, culturelle et spirituelle de la modernité ", une perturbation de la relation à la Terre qui va de pair avec une perturbation à autrui. Il nous invite à un changement radical de style... Lire la suite
Merci et félicitations pour la qualité de votre travail. La diffusion de votre livre est complémentaire pour moi avec l'Encyclique du Pape FRANCOIS que j'invite vos lecteurs à découvrir (4€). Le pape rejoint votre analyse lorsqu'il déclare que l'humanité est au bord du suicide,
Son message s'adresse à tous les humains de bonne volonté.
Pour le pape François, la crise actuelle est d'abord " une crise éthique, culturelle et spirituelle de la modernité ", une perturbation de la relation à la Terre qui va de pair avec une perturbation à autrui.
Il nous invite à un changement radical de style de vie, de production et de consommation, pour prendre soin de la " maison commune " par une conversion écologique...
L'accueil réservé à " Laudato Si " du pape sur l'Ecologie est inédit et réjouissant.
A chacun de construire ces nouvelles solidarités évoqués dans votre excellent ouvrage;
JPaulG de Annemasse a écrit le 31 janvier 2016:
Merci encore pour cette synthèse. Pour moi le début de effondrement commence avec la crise de 1928, ou la spéculation financière, mène à la création de "l'espace vital" et au massacre d'un pan de sa propre société. C'est dans un sens la première tentative de réguler la croissance de sa population suite à un rebond sur le plafond des limites économiques. L'accélération des 30 glorieuses fait partie à ce titre des oscillations dues à instabilité du système.
Merci encore pour cette synthèse.
Pour moi le début de effondrement commence avec la crise de 1928, ou la spéculation financière, mène à la création de "l'espace vital" et au massacre d'un pan de sa propre société. C'est dans un sens la première tentative de réguler la croissance de sa population suite à un rebond sur le plafond des limites économiques. L'accélération des 30 glorieuses fait partie à ce titre des oscillations dues à instabilité du système.
Renaud de Laon a écrit le 19 janvier 2016:
On le lit, on se pose des questions, on accepte ou pas, mais personne ne peut rester insensible ! L'action doit être quotidienne mais par ou commencer ? Bravo pour vos travaux ! Je vais faire tourner mon livre au plus grand nombre...
On le lit, on se pose des questions, on accepte ou pas, mais personne ne peut rester insensible !
L'action doit être quotidienne mais par ou commencer ?

Bravo pour vos travaux !

Je vais faire tourner mon livre au plus grand nombre...
HANNON de CHATEAU RENAULT a écrit le 7 janvier 2016:
merci pour cette enrichissante lecture qui met des mots sur une intuition de fin. Elle renvoie à des notions liées à la tradition et aussi à des valeurs spirituelles de solidarité et de respects. Belle ouverture sur le monde de demain.
merci pour cette enrichissante lecture qui met des mots sur une intuition de fin. Elle renvoie à des notions liées à la tradition et aussi à des valeurs spirituelles de solidarité et de respects. Belle ouverture sur le monde de demain.
Luc Bourget de Angers a écrit le 5 janvier 2016:
Clair, édifiant, passionnant. Ce livre provoque un état de choc suivi d'une volonté d'agir même à une modeste échelle... Non : surtout à une modeste échelle ! Action n° 1 : le faire lire à d'autres. Action n°2 : contacter des communautés "transitionistes" .
Clair, édifiant, passionnant.
Ce livre provoque un état de choc suivi d'une volonté d'agir même à une modeste échelle... Non : surtout à une modeste échelle !
Action n° 1 : le faire lire à d'autres.
Action n°2 : contacter des communautés "transitionistes" .