Livre d’or

Ecrivez dans le livre d'or

 
 
 
 
 
 
 
 
Les champs maqués avec * sont obligatoires.
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Pour des raisons de sécurité, nous sauvegardons votre adresse IP 54.163.22.209.
Il se pourrait que votre message ne soit visible dans le livre d'or qu'après que nous l'ayons examiné.
Nous nous réservons le droit d'éditer, de supprimer, ou de ne pas publier les messages.
135 messages.
Raphael Stevens a écrit le 13 novembre 2018:
sdgdfg
sdgdfg
Suzie de Moulins en Bessin a écrit le 11 novembre 2018:
Super ce livre ! je savais déjà que notre monde est mourant, comme on disait autrefois, le roi est mort, vive le roi!!! Je dirai donc le monde est mort, vive le monde!! Je suis réaliste et je constate que je ne suis pas la seule. Je pense que l'effondrement de notre monde est un mal pour un bien. Bravo Pablo pour ce livre, qui est je pense un électrochoc pour certain. J'espère que tu passeras un jour faire une conférence vers chez moi à Caen, pour réveiller encore plus de gens. Bonne continuation. Suzie.
Super ce livre ! je savais déjà que notre monde est mourant, comme on disait autrefois, le roi est mort, vive le roi!!! Je dirai donc le monde est mort, vive le monde!! Je suis réaliste et je constate que je ne suis pas la seule. Je pense que l'effondrement de notre monde est un mal pour un bien. Bravo Pablo pour ce livre, qui est je pense un électrochoc pour certain. J'espère que tu passeras un jour faire une conférence vers chez moi à Caen, pour réveiller encore plus de gens.
Bonne continuation.
Suzie.
Willy Chessé de 79300 a écrit le 11 novembre 2018:
Piqué par la collapsologie depuis peu, je n'ai pas pu m'empecher de voire le dernier film de illumination "yeti et compagnie" sous son prisme c'est dingue comme tout devient etrangement assez claire. La rêsistance de nos sociétés a ne pas voire la réalité en face et l'enfermement idéologique de nos dirigeants. Merci a toute l'équipe.
Piqué par la collapsologie depuis peu, je n'ai pas pu m'empecher de voire le dernier film de illumination "yeti et compagnie" sous son prisme c'est dingue comme tout devient etrangement assez claire. La rêsistance de nos sociétés a ne pas voire la réalité en face et l'enfermement idéologique de nos dirigeants. Merci a toute l'équipe.
saufnay de glons a écrit le 11 novembre 2018:
merci
merci
Jacques LEMOINE de SALLANCHES a écrit le 7 novembre 2018:
Merci pour votre ouvrage J'y ai trouvé pas mal de convergences avec l'œuvre et le livre de D Irvin Yalom sur la Thérapie existentielle. Sortir d'un déni trop rigide de l'idée de mort est le début d'une existence plus libre ! C'est un long travail personnel
Merci pour votre ouvrage
J'y ai trouvé pas mal de convergences avec l'œuvre et le livre de D Irvin Yalom sur la Thérapie existentielle.
Sortir d'un déni trop rigide de l'idée de mort est le début d'une existence plus libre !
C'est un long travail personnel
Vincent Musolino de Corgémont a écrit le 6 novembre 2018:
Merci pour ce livre révélateur.
Merci pour ce livre révélateur.
BONNEFOY de Montreuil a écrit le 4 novembre 2018:
Chers auteurs, merci pour votre remarquable travail. Il m'a en quelques heures éclairé sur le monde "qui est et qui va" et a dissipé en moi ce malaise indéfinissable de rarement se sentir en phase avec le présent des autres. Et aujourd'hui d'accepter et partager ce qui nous attend inévitablement : autre chose.
Chers auteurs, merci pour votre remarquable travail. Il m'a en quelques heures éclairé sur le monde "qui est et qui va" et a dissipé en moi ce malaise indéfinissable de rarement se sentir en phase avec le présent des autres.
Et aujourd'hui d'accepter et partager ce qui nous attend inévitablement : autre chose.
Sénéchal de Valloire a écrit le 16 octobre 2018:
Merci messieurs les auteurs pour ce livre plein d'enseignements et de bon sens. ce genre d'ouvrages devrait être étudié en classe dès le lycée en cours d'économie et même avant afin d'informer et de former les générations futures. Merci encore
Merci messieurs les auteurs pour ce livre plein d'enseignements et de bon sens. ce genre d'ouvrages devrait être étudié en classe dès le lycée en cours d'économie et même avant afin d'informer et de former les générations futures.
Merci encore
ESTELLE Jean-Michel de 97400 Réunion a écrit le 23 septembre 2018:
Jean-Michel ESTELLE de la REUNION Bravo pour le choix!!! c'est être le combattant de l'avenir, espoir et persévérance POUR UN juste équilibre, dans cette nouvelle Ere de surprise, de solidarité, d'humanisme, enfin...je peux et je pourrais apporter ma contribution, Ma Révélation en terme de projet d'action... avec vous. Je vous remercie.
Jean-Michel ESTELLE de la REUNION Bravo pour le choix!!! c'est être le combattant de l'avenir, espoir et persévérance POUR UN juste équilibre, dans cette nouvelle Ere de surprise, de solidarité, d'humanisme, enfin...je peux et je pourrais apporter ma contribution, Ma Révélation en terme de projet d'action... avec vous. Je vous remercie.
nicolas abeillon de Meaux a écrit le 23 septembre 2018:
voila un livre qui permet d'embrasser toute la complexité du problème. Je ne sais pas quel est le sentiment qui domine apres la lecture de celui-ci, cependant j'ai l'impression que regarder le problème en face est finalement plus réconfortant que de continuer à se voiler la face....merci pour ce livre.
voila un livre qui permet d'embrasser toute la complexité du problème. Je ne sais pas quel est le sentiment qui domine apres la lecture de celui-ci, cependant j'ai l'impression que regarder le problème en face est finalement plus réconfortant que de continuer à se voiler la face....merci pour ce livre.
Frederic HAMON de Kuala Lumpur a écrit le 17 septembre 2018:
Bonjour, je suis un petit youtuber qui est desormais convaincu de l'effrondrement. J'aime le fait que vous utilisiez la methode scientifique pour structurer votre approche. Je pense qu'il faut developper la decroissance, la deconsomation, l'altruisme, le minimalisme et aussi mais surtout l'entraide locale. Avec des petites actions pour baisser notre emission de Co2 ensemble. Merci mille fois.
Bonjour, je suis un petit youtuber qui est desormais convaincu de l'effrondrement. J'aime le fait que vous utilisiez la methode scientifique pour structurer votre approche.
Je pense qu'il faut developper la decroissance, la deconsomation, l'altruisme, le minimalisme et aussi mais surtout l'entraide locale. Avec des petites actions pour baisser notre emission de Co2 ensemble.
Merci mille fois.
Brunet Roger de Paris a écrit le 15 septembre 2018:
Merci pour ce livre qui m'a ouvert les yeux et...paradoxalement, rendu plus optimiste car je réalise à quel point nous ne sommes pas seuls. Il me permet aussi d'évacuer cette colère à l'égard de nos politiques, ces adorateurs de la croissance. Pas de temps à perdre avec les irresponsables. Merci aussi pour "l'entraide..." cet autre baume sur nos désespoirs.
Merci pour ce livre qui m'a ouvert les yeux et...paradoxalement, rendu plus optimiste car je réalise à quel point nous ne sommes pas seuls. Il me permet aussi d'évacuer cette colère à l'égard de nos politiques, ces adorateurs de la croissance. Pas de temps à perdre avec les irresponsables. Merci aussi pour "l'entraide..." cet autre baume sur nos désespoirs.
BERTRAND de Paris a écrit le 10 septembre 2018:
Je ne vois plus le quotidien de la même manière, je le grave dans mon esprit (le son, les odeurs, les vêtements, les relations humaines etc.) pour le raconter aux futures générations à qui je dirai "vous voyez les enfants, ce n'était finalement pas si idéal que ça" et l'avenir est pour moi maintenant un chaos à organiser par l'imaginaire. Je ne sais si dois dire merci pour cette accroissement de conscience ou bien le déplorer. cela dépendra de la manière dont je m'en saisis. Amicalement
Je ne vois plus le quotidien de la même manière, je le grave dans mon esprit (le son, les odeurs, les vêtements, les relations humaines etc.) pour le raconter aux futures générations à qui je dirai "vous voyez les enfants, ce n'était finalement pas si idéal que ça" et l'avenir est pour moi maintenant un chaos à organiser par l'imaginaire. Je ne sais si dois dire merci pour cette accroissement de conscience ou bien le déplorer. cela dépendra de la manière dont je m'en saisis. Amicalement
alain Olivo de Le Mans a écrit le 8 septembre 2018:
Gratitude pour votre œuvrage , outil précieux dans le débat. Merci aussi de l'associer à "L'entraide..." Continuons à construire...
Gratitude pour votre œuvrage , outil précieux dans le débat. Merci aussi de l'associer à "L'entraide..."

Continuons à construire...
Andre ladet de Cairanne a écrit le 2 septembre 2018:
(pourvue que ca dourre mon fil ) maman de Napoléon Bonaparte
(pourvue que ca dourre mon fil )
maman de Napoléon Bonaparte
Christophe Giroud de Grenoble a écrit le 1 septembre 2018:
Merci pour votre travail qui confirme mon intuition !
Merci pour votre travail qui confirme mon intuition !
Seb de Betz a écrit le 22 août 2018:
Un livre qui, quelque soit son avis, doit etre lu. Un debat a tous les niveaux doit etre engagé par ceux qui sont convaincus des arguments de ce livre et j'en fais parti...
Un livre qui, quelque soit son avis, doit etre lu. Un debat a tous les niveaux doit etre engagé par ceux
qui sont convaincus des arguments de ce livre et j'en fais parti...
chauchet de choue a écrit le 19 août 2018:
Un grand bravo pour ce magnifique travail qui nous éclaire et confirme ce que beaucoup ressentent... Grande responsabilité pour chaque lecteur car maintenant on ne pourra plus dire qu'on ne savait pas !! Maintenant il faut agir quand, comment, avec qui, trop tôt pour le dire car avant tout il faut déjà digérer... Ma réflexion intérieure va se poursuivre pour déboucher je l'espère vers des actions concrètes. Bravo pour votre travail, votre courage et votre lucidité. Cdt, Olivier.
Un grand bravo pour ce magnifique travail qui nous éclaire et confirme ce que beaucoup ressentent...
Grande responsabilité pour chaque lecteur car maintenant on ne pourra plus dire qu'on ne savait pas !! Maintenant il faut agir quand, comment, avec qui, trop tôt pour le dire car avant tout il faut déjà digérer...
Ma réflexion intérieure va se poursuivre pour déboucher je l'espère vers des actions concrètes.
Bravo pour votre travail, votre courage et votre lucidité.
Cdt,
Olivier.
Brigitte CASSIGNEUL de Le Mans et Bangalore (Inde) a écrit le 18 août 2018:
Merci pour ce fantastique travail de compilation systémique ... Suis prête à m'investir ... dites-moi comment accélérer la prise de conscience des politiques ? Bravo, je vous soutiens
Merci pour ce fantastique travail de compilation systémique ... Suis prête à m'investir ... dites-moi comment accélérer la prise de conscience des politiques ? Bravo, je vous soutiens
Mycki de Sarthe a écrit le 18 août 2018:
Une brochure confessionnelle distribuée dans les années 80 disait : "Sortons de la préhistoire." Il serait temps !
Une brochure confessionnelle distribuée dans les années 80 disait : "Sortons de la préhistoire."
Il serait temps !